Nieuws

L’influence des ‘saveurs’ 802.11

L’IEEE (Institute of Electrical and Electronics Engineers) a ratifié cette année la norme 802.11n. Mais à quoi correspond exactement cette norme?

Les spécifications 802.11 (ou Wi-Fi) déterminent les performances maximales, en termes de vitesse réseau, pour les connexions réseau sans-fil. Ces vitesses du sans-fil indiquent la vitesse maximale pouvant être atteinte sur un réseau local (LAN, ou local area network). Elles n’ont donc rien à voir avec votre connexion Internet ou votre vitesse de téléchargement mais plutôt avec la rapidité avec laquelle vous pouvez envoyer un fichier d’un ordinateur connecté au réseau vers un autre. Deux normes usuelles existaient déjà en matière de réseaux sans-fil, à savoir les normes 802.11b et 802.11g.
 
* 802.11b, publiée en 1999, fut la première norme à bénéficier d’une adoption généralisée. Elle affiche un débit de données théorique de 11 Mbps et utilise la fréquence des 2,4 GHz.
Il faut signaler ici que la norme 802.11b fut suivie de la norme 802.11a. Celle-ci proposait un débit de 54 Mbps et utilisait la fréquence des 5 GHz mais le succès ne fut jamais au rendez-vous et cette norme fut intégrée dans la norme 802.11n.
* 802.11g est apparue en 2003, avec un débit de données théorique de 54 Mbps pour une fréquence de 2,4 GHz.
Les normes b et g étaient particulièrement bien adaptées à l’intégration de solutions électroniques grand public tels que des équipements réseau ou des systèmes de jeux. Toutefois, des applications complexes, impliquant de multiples flux audio et vidéo – par exemple, des consoles de jeux, des media streamers et des télévisions Internet – exigeaient une bande passante supérieure et requéraient dès lors une technologie nouvelle.
* 802.11n a un débit théorique de 600 Mbps et opère dans les bandes de fréquences 2,4 et 5 GHz. Cette norme correspond à une vitesse supérieure et à une portée plus longue.
La plus grande portée a été rendue possible par les multiples antennes qu’utilise la norme 802.11n pour transférer les signaux (technique Multiple-Input Multiple-Output, ou MIMO). La norme 802.11n a accéléré l’adoption de l’intégration du Wi-Fi dans les solutions électroniques grand public qui requièrent du streaming (diffusion en flux continu) audio et/ou vidéo, par exemple des adaptateurs média, des consoles de jeux et des téléviseurs numériques. Les constructeurs ont en outre intégré la technologie 802.11n dans leurs produits dès 2006.

Du changement pour les revendeurs?

L’avènement de la norme 802.11n a mis un terme aux éventuels problèmes d’interopérabilité, pour autant, bien entendu, qu’ils aient survécu à la publication de la spécification provisoire 2.0 de la norme 802.11n. Désormais, les divers équipements fonctionnent entre eux sans problème. Les revendeurs constatent par ailleurs que le développement de cette norme se traduit par une multitude de nouveaux produits dotés de la technologie 802.11n. Ce qui a pour effet d’accentuer le besoin d’équipements réseau supportant cette norme.
 
L’avenir
Un nombre toujours croissant de routeurs 802.11n font leur apparition sur le marché, dotés de la technologie Dual Band. Ces routeurs peuvent opérer aussi bien dans la bande des 2.4 GHz que dans celle des 6 GHz. Certains peuvent même le faire simultanément, donnant naissance à deux réseaux: l’un réservé aux données, l’autre aux fonctions loisirs (entertainment). La bande des 5 GHz présente l’avantage d’être moins chargée et, dès lors, mieux adaptée à des applications telles que le streaming audio et vidéo. Entre-temps, l’IEEE a commencé de plancher sur un successeur possible de la norme 802.11n, à savoir la 802.11ac. Elle devrait rendre possible des vitesses atteignant aisément 1 Gbps.
 

Gerelateerde artikelen

Volg ons

69% korting + 3 maanden gratis

69% korting + 3 maanden gratis

Bezoek NordVPN

Business